Curiosités du Vieux Nice

Palais des rois Sardes, détail…

IMG_0074

————————————————————————————————–

IMG_0083 (2)  —————————————————————————————–

— A l’ancienne…

IMG_0085

 

 

 

 

 

 

 

—————————————————————————————————————

IMG_0088

 

———————————————————————————————————

le temple de la Socca

IMG_0107

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Curiosités du Vieux Nice

100_3189  ————————————————————————————————————-

IMG_0052

—————————————————————————————————————–

IMG_0060

 

 

 

 

 

 

— Mélange d’époques…

————————————————————————————————————————-

—– Vendeur de chapeaux sur le Cours Saleya.

IMG_0069

 

Sans titre

 

 

 

Curiosités du Vieux Nice,

— Sur la Place Saint-François à côté du Palais communal un pan de mur a été mis à nu (couvent des pères franciscains) , laissant apparaître la façade du Moyen-âge:

IMG_0005—————————————————————————————————————————- 

Arcatures lombardes de la Place Saint-François :

IMG_0007

————————————————————————————————————————————-

—-Rue du Saint Hospice, non loin de la Place Saint-François, subsiste la seule maison à encorbellement typique du Moyen-âge de tout Nice…

 

 

IMG_0046

 

 

 

 

 

——————————————————————————————————————————–

———Entrée de la rue Droite en venant de Garibaldi, première maison sur la droite : une fenêtre trilobée du Moyen-âge…

IMG_0010

————————————————————————————————————-

—- Intérieur du café Indien où je prend ma noisette tous les matins :

IMG_0004

 

 

 

 

 

 

 

 

Curiosités du Vieux Nice

boulet   Angle Rue Droite et Rue de la Loge100_2831

— A l’angle de ces deux rues est exposé un boulet tiré par la flotte Turc,  lors du siège de la Ville en 1543,  sous le règne de  François 1°. Lors de ce siège la résistance héroïque de la ville mit en valeur Catherine Ségurane, lavandière et fille de pêcheur. Surnommée  « Donna Maufaccia » ( aspect viril et caractère impétueux). La légende dit qu’elle n’était armée que de son seul battoir à linge, et que la vue de son postérieur fit fuir l’armée Ottomane.

 » Tu que sènsa belicre as vist aco tant brut

    Soulèu, astre de fuèc, noun ti sies escoundut !  « 

Des boulets de Barberousse (chef Barbaresque) ou des Turcs il y en a d’autres : à l’angle des rues Colonna d’Istria et Saint Vincent, sur la façade de la chapelle des Pénitents bleus, place Garibaldi, dans l’église Saint-Augustin…

Curiosités du Vieux Nice — Les portes

JUILLET2013-3054

— 7 Rue du Collet  : Heurtoir de porte

100_2856

— 2 Rue Jules-Gilly

100_2866

—- Montants de porte  constitués de pilastres sommés de chapiteaux ioniques…

———————————————————————————-

—- 2 Rue Jules-Gilly  : Grand escalier

Les Niçois de « qualité » vivaient et recevaient dans des appartements cossus et parfois somptueux, aussi le grand escalier est il indissociable de l’étage noble. Cet immeuble était un palais, celui du cardinal Maurice de Savoie, qu’il habita après son mariage avec sa nièce agée de 14 ans…

100_3065     100_3066  100_3067

 

 

————————————————————————————————————————————–

6 Rue Jules Gilly

Un étroit couloir voûté d’arêtes conduit à l’escalier et au salestre. L »escalier reçoit le jour du salestre à travers de larges baies le long d’une volée.

100_3068

 

100_3070100_3069

 

—————————————————————————————————————————————-

 

 

 

 

Nice curieux

100_2879

Un peu d’Histoire :

Aux premiers temps de peuplement Nice fut une terre d’émigration, les Phéniciens, les Celtes, les Grecs fréquentèrent ses rivages. Les Ligures, s’étaient installés sur la colline de Cimiez et harcelaient les grecs de Massalia qui durent à de nombreuses reprises faire appel aux Romains et vers 60 av. J.C ceux ci prirent la domination des lieux, confirmée plus tard par Jules Cesar et Cimiez devient cité romaine. Et Octave Auguste en l’An 8 concrétisa les victoires romaines en édifiant un arc triomphal : le Trophée des Alpes au col de la Turbie. « Huc usque Italia, abhinc Gallia »

A partir du X° siècle les habitants se réfugient sur la colline du Château et au XII°, la ville déborde les murailles et descendant la colline les maisons s’édifient jusqu’au Paillon…

—–La Place Garibaldi : Ancienne Place d’Armes, elle fut appelée Place de la République, puis Place Napoléon.  On y tenait autrefois une foire aux animaux de bât et de trait. Elle prit le nom de Garibaldi de son vivant en 1870.

—Le monument en son centre oeuvre de Eteix fut inauguré en 1891, un bassin rempli d’eau s’y trouvait et une barque évoluait sans arrêt pour offrir un tour de bâteau aux enfants.