La vraie histoire de la « Porte Fausse » du Vieux Nice

La vraie histoire de la « Porte Fausse » du Vieux Nice

100_3191

Autrefois cette porte n’existait pas, à cet emplacement existait un immeuble appartenant à un maître luthier du nom de Albert Blanqui. L’immeuble était une ancienne poterne des fortifications du Vieux Nice avec un étroit et sombre couloir menant aux caves à hauteur du vieux nice. Seuls les habitués du Vieux Nice connaissant le luthier avaient l’autorisation de passer du Boulevard Jean Jaurès aux ruelles de la vieille cité.

En 1946 le propriétaire fit don de l’immeuble à la ville à condition de le transformer en un accès à la vieille ville.

Au pied de l’escalier se trouve la fontaine où les tripiers de la rue de la Boucherie venaient laver les abats dont les odeurs devaient déranger les riverains…Les abattoirs ont disparu mais la fontaine y est toujours..

IMG_0119

IMG_0120

Curiosités du Vieux Nice — Les portes

JUILLET2013-3054

— 7 Rue du Collet  : Heurtoir de porte

100_2856

— 2 Rue Jules-Gilly

100_2866

—- Montants de porte  constitués de pilastres sommés de chapiteaux ioniques…

———————————————————————————-

—- 2 Rue Jules-Gilly  : Grand escalier

Les Niçois de « qualité » vivaient et recevaient dans des appartements cossus et parfois somptueux, aussi le grand escalier est il indissociable de l’étage noble. Cet immeuble était un palais, celui du cardinal Maurice de Savoie, qu’il habita après son mariage avec sa nièce agée de 14 ans…

100_3065     100_3066  100_3067

 

 

————————————————————————————————————————————–

6 Rue Jules Gilly

Un étroit couloir voûté d’arêtes conduit à l’escalier et au salestre. L »escalier reçoit le jour du salestre à travers de larges baies le long d’une volée.

100_3068

 

100_3070100_3069

 

—————————————————————————————————————————————-