Curiosités du Vieux Nice

A partir du XIII° siècle la ville est descendue du Château et ses installée sur ces pentes en direction du Paillon. Elle installa son port aux Ponchettes.

La vieille ville comprenait une centaine d’îlots que la Révolution a supprimé pour supprimer les noms de Saints avec lesquels ils étaient baptisés. De nos jours il ne reste plus que deux emblèmes d’îlots, celui de la rue Alexandre Mari et celui de la rue Barillerie (je n’en ai retrouvé qu’un, celui de la rue Alexandre Mari :

100_3252

 

Le quartier le plus récent du Vieux Nice se trouve près de la rue Saint François de Paule, il s’appelle « le pré aux oies » (prat ai auca) en raison des marécages dûs à la présence du Paillon. Il faut se rappeler également que depuis l’Antiquité les oies avertissaient les villes des dangers d’invasions.

La rue Saint François de Paule détient les premiers bâtiments de style néo-classique:

100_3262  100_3263

 

Au 8 rue Saint François de Paule se tenait le siège de la Préfecture Française :

100_3255