Un pirate anglais à Nice

Slide280

 

Un pirate anglais à Nice

 

Peter Easton né en Angleterre en 1570 Corsaire de la Reine d’Angleterre Elisabeth 1ère commença sa carrière en protégeant les pêcheurs de Terre-Neuve contre les français. A la mort de sa Reine il détourna sa flotille et se lança dans la piraterie. Il écume l’Atlantique-ouest, si bien qu’il fut surnommé « l’archipirate ». Etabli en Irlande il se lance contre  les navires anglais, hollandais ou français. Ayant des contacts avec les Barbaresques d’Essaouira et de Salé au Maroc il passe en Méditerranée et s’allie aux Barbaresques d’Alger et attaque les espagnols.

C’est alors qu’il décide d’entrer au service du duc de Savoie Charles –Emmanuel 1er et demande son amnistie. Le 9 Février 1615 il amène sa flotte dans la rade de Villefranche sur Mer, ce sont 14 navires, 900 hommes, un trésor de 400.000 couronnes, ainsi que des bateaux de commerce. Devant les hésitations du duc il s’installe à Nice et se marie avec Françoise Grimaldi de Gattières, fille du seigneur du lieu, et pour ce faire se converti au catholicisme.

Il se battra pour le duc de Savoie lors de la guerre du Montferrat (1613-1618) et sera fait Marquis avec un fief à Pancalieri en Pièmont. Il mourut en 1622 et fut enterré dans l’église de Cimiez à Nice, il y repose toujours mais nul ne sait où dans cette église.

 

 

 

Les Barbaresques

img-1-small480

 

Les fortifications de Nice :

Au XV° siècle en Italie apparu un nouvel art de fortification pour résister à l’artillerie. Le Duc de Savoie s’en servit pour fortifier la ville de Nice. Plus d’un siècle avant Vauban furent érigées 4 fortifications : le Fort du Mont Alban, la citadelle de Villefranche, la citadelle du château et le Fort Saint Hospice, seuls subsistent les deux premiers, ils furent construits entre 1554 et 1570 pour résister aux Barbaresques.

fort-mont-alban-lg

 

 

 

 

La Piraterie en Méditerranée :

Au II° siècle avant J.C les romains s’emparèrent de la Provence pour combattre les pirates, ils les vainquirent à Aegitna, notre actuel Cagnes sur Mer ? Pompée rival de César au I° siècle se rendit célèbre en détruisant la piraterie autour de l’Italie et de la Grèce. Puis vinrent les Sarrazins et au XV° Siècle les Majorquins et les Catalans, et enfin les Barbaresques téléchargement (1)

Les Barbaresques étaient d’origines diverses : équipages d’Afrique du Nord, berbères, arabes, kabyles, turcs, corses, grecs, crétois, albanais,siciliens, sardes, napolitains, calabrais, anciens esclaves de toutes origines reconvertis en pirates.

 

Au XVI° profitant de l’Empire Ottoman ils servent comme auxiliaires ralentissant le développement économique, et les mouvements militaires.  Ils profitent de la multitude d’états le long du rivage méditerranéen pour frapper et disparaître, en profitant des rivalités.

Ils harcèlent sans cesse les villes côtières. En 1536 François 1er conclut un accord avec le Sultan pour préserver la Provence et le Languedoc.corsaires_barbaresques_bataille

 

 

 

 

 

En Corse on construisit de nombreuses tours, de même qu’à Nice  et à Villefranche. Les villages furent érigés sur les hauteurs loin du rivage. Lorsque les Barbaresques arrivent on se réfugie dans les forts, ou s’enfuit dans la montagne, on se cache pour échapper aux enlèvements et à l’esclavage. Les défenses en mer sont dérisoires, les bateaux barbaresques petits et tres manoeuvrables, felouques, brigantins, chebecs, sont rapides et légers et s’échappent vite.